L’agence territoriale ONF Île-de-France Ouest attire votre attention sur un phénomène identifié par les forestiers de la forêt domaniale de Montmorency : de nombreux nids de chenilles processionnaires du chêne sont présents autour du château de la chasse.

Ces chenilles, qui se nourrissent des feuilles de chêne, ne sont pas nocives ni fatales pour les arbres mais sont extrêmement irritantes et dangereuses pour les humains et les animaux.

Nous vous partageons quelques recommandations de prévention, n’hésitez pas à les diffuser sur vos propres canaux pour sensibiliser le plus grand nombre d’usagers à ce phénomène et les inviter à la vigilance lors de leurs balades.

En forêts ou en zones boisées urbaines franciliennes, on peut en ce moment observer de nombreuses chenilles dans les chênes. Elles se trouvent dans les branches, sur les feuilles, et quelquefois se regroupent en grand nombre qui forment des plaques sur le tronc des arbres. Elles ont des poils urticants.

Si vous observez ce phénomène :

  • Éloignez-vous des arbres porteurs de nids, éloigner les enfants et les animaux de compagnie,
  • Ne jamais toucher les chenilles vivantes ou mortes, les nids récents ou vieux,
  • Éviter de se frotter les yeux en cas d’exposition,
  • Par grand vent ne pas faire sécher son linge à l’extérieur près des arbres atteints.

Au retour de forêt :

  • En cas de doute, prendre une douche tiède et changer de vêtements
  • Si des problèmes subsistent, consulter un médecin traitant.
  • Si des réactions sont visibles sur un animal de compagnie, consulter rapidement un vétérinaire.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter également l’article suivant sur notre site ONF.fr

Articles similaires