Chères Montlignonnaises, Chers Montlignonnais,

    Alors que les avis d’imposition pour la taxe foncière arrivent dans vos boîtes aux lettres, je tiens à clarifier les choses pour éviter toute incompréhension.

    Le montant de votre taxe foncière est calculé selon deux critères :

    1-Le revenu cadastral, qui est la base de cet impôt. Il correspond à la valeur locative de votre bien. Cette dernière est revalorisée tous les ans, dans le cadre de la Loi de finances votée au Parlement.

    2-Le taux, appliqué à ce revenu cadastral, qui lui est fixé par la commune.

    Ainsi, nous avons beau conserver le même taux, si le revenu cadastral est revalorisé chaque année, le montant de l’impôt à payer augmente également sans que nous, commune, y soyons pour quelque chose.

    L’équipe municipale que je conduis continue et continuera de ne pas augmenter la part communale des impôts locaux. Nous maintenons notre engagement pris devant vous en 2014 pour ne pas peser davantage sur le portefeuille des Montlignonnais, plus particulièrement dans le contexte économique que nous connaissons.

    Et ce, alors que nos marges de manœuvre budgétaires et fiscales se réduisent drastiquement, puisque nous ne percevons plus la taxe d’habitation, et qu’elle n’est pas compensée à 100% à l’heure actuelle par l’État.

    Amicalement.

     

    Alain Goujon
    Maire de Montlignon
    Vice-Président de l’Agglomération Plaine Vallée
    Vice-Président de l’Union des Maires

AGENDA

Brocante

rue des écoles

ACTUALITÉS

TRAVAUX ET GRANDS PROJETS

oui